skip to Main Content

6 suggestions pour organiser un mariage éco-responsable

« Eco-friendly, Slow mouvement, Empreinte écologique / environnementale, Mésologie… »

Ces mots, vous les avez surement déjà entendus et vous savez peut-être en donner une définition enflammée (pour les plus avertis), ou vous les avez trouvés indigestes.

Quoi qu’il en soit, si vous êtes en train de lire cet article, c’est que ces notions vous ont donné des envies, et que vous souhaitez que votre union soit :

    • « Un peu » maîtrisée en termes de plafonnement de l’impact environnemental,
    • « Beaucoup » axée enjeux environnement durable,
    • « Passionnément » orientée sur des alternatives écologiques, raisonnables et pondérées,
    • « A la folie » ancrée sur les principes de naturalité et de valorisation environnementale.

Quel programme vous nous direz !!!! On vous le concède et on pense même que ça peut paraître, flou, compliqué, irréaliste, voire même ultra culpabilisant pour celles et ceux dont le quotidien est pensé en tous points pour coller à ces idéaux.

Alors, on a décidé, sans prétention aucune, de vous accompagner pour apaiser votre esprit : On aimerait vous donner notre recette (ou tout du moins quelques conseils) pour que cette journée ne soit : « Pas du tout » le chemin de croix qui déjà s’insinue « par ci par là ».

Vous êtes prêt.e.s ?On y va !!

1 / Choisir son lieu de réception

Se marier dans un lieu éco-responsable ne veut pas (que) dire « se marier dans un champs »

Vous pouvez tout à fait choisir de vous marier dans un château sans pour autant renoncer à préserver un peu l’environnement. Jeter son dévolu sur un lieu de réception proche de l’endroit où vit la plus grande partie de vos convives et de votre lieu de cérémonie réduira déjà de manière significative l’impact de vos noces sur les ressources de la planète (ainsi que sur les ressources financières de vos invités ! sans compter que : le covoiturage, le vélo et même le poney… c’est archi-tendance). Pour le reste de l’assemblée, préférez un endroit avec des hébergements sur place, cela limitera aussi les déplacements !

Mariage écoresponsable: les mariés à cheval - ©Emma Vinuesa Photographe

Mariage éco-responsable – ©Emma Vinuesa Photographe

2/ Choisir son traiteur

Manger éco-responsable ne signifie pas (que) manger des feuilles de salade.

 

Au-delà de choisir son traiteur proche de l’évènement et n’utilisant pas de vaisselle jetable, sachez que certains d’entre eux mettent déjà en place des comportements plus verts. Propre tri des déchets, utilisations de produits d’entretien éco-certifiés, menus avec seulement des produits de saisons et locaux…

Mais, au final, l’essentiel est de privilégier la souplesse de ce prestataire pour qu’il soit, par exemple et si c’est votre désir, enclin à conditionner vos restes dans vos propres contenants.

 

(Des pistes en girondeC-Si-bon : cuisine locale est de saison; DEVAL : véritable engagement durable)

Mariage éco-responsable: Couverts En Bambou

Mariage éco-responsable: couverts en bambou

Cocktail Dinatoire éco-responsable Par C Si Bon

Cocktail dinatoire éco-responsable par C si Bon - ©coralieterreee

3/ Choisir son fleurissement

Fleurir un mariage éco-responsable n’oblige pas (que) à glaner des fleurs dans le jardin

Tout d’abord, vous pouvez opter pour l’utilisation unique de plantes en pot : le comble de l’éco-responsabilité ! (en plus d’être une vraie tendance cette année)

Mais sachez qu’il existe des options permettant de lier préoccupation environnementale et mariage ultra-fleuri. Par exemple, les compositions en fleurs stabilisées (sechées) ont une espérance de vie très longue, et vous pourrez, pourquoi pas, envisager de les offrir à vos convives à la fin de cette belle journée. Si vous souhaitez malgré tout des fleurs fraîches à profusion, Déculpabilisez !! Vous pourrez en faire dont à des entreupreuneur.e.s engagé.e.s qui sauront les réutiliser.

(Des pistes en Gironde : notre Big-up va à la talentueuse Hortense de PIA ECODESIGN qui récupère et valorise les fleurs coupées pour en faire des créations artisanales canons comme des cadeaux d’invités, des bougies, des confettis végétaux…)

Cadeau d'invité - Pia - ©Lesley S. Photography

Cadeau d'invité - Pia - ©Lesley S. Photography

4/ Choisir sa papeterie

Eviter les supports papier pour son D-Day ne signifie pas (que) tout dématérialiser

Bien sûr, il y a le faire part numérique, mais après ça… Avez-vous vraiment envie de digitaliser votre plan de table, ou votre menu ? Non, parce qu’il y a quand-même plus romantique que le QR-Code collé sur la table !

Vous pouvez opter, par exemple, pour menu « géant » unique implanté à l’entrée de la salle de réception, et préférer à une étiquette, un objet personnalisé en guise de marque-place et/ou cadeau d’invité.

Enfin si malgré tout vous avez envie de papeterie traditionnelle : il existe des collections extra, même en papier recyclé/recyclable.

Menu sur miroir - mariage au château Mader

Menu sur miroir

5/Choisir sa robe

S’unir eco-friendly ne veut pas (que) dire se marier dans la robe à manches ballons de maman

La voilà la 1ere idée qui nous vient pour notre robe responsable : la robe seconde main ! Et c’est très bonne option, d’autant que les magasins participant à cette économie circulaire sont de plus en plus courant. Mais si le coup de cœur n’est pas là ? … Il y a une autre option. Certaines créatrices proposent des robes en 2 pièces, ce qui permet de reporter le haut dans la vie courante, le bas en tutu…, ou proposent la transformation de votre robe de rêve après la noce. C’est une belle alternative, non ?

(A bordeaux :La bonne robe, robes d’occasion et outlet de marques ; Christelle Vasseur: couturière au label  « made in France »)

Top "Cap Ferret" de chez Christelle Vasseur - ©priscaphotographie

Top "Cap Ferret" de chez Christelle Vasseur - ©priscaphotographie

6 / Penser sa décoration

Décorer son mariage de manière responsable ne veut pas (que) dire vider le grenier de tata Odette

 

Ah,Oui-oui ! On ne vous le cache pas, c’est dans ce paragraphe que nous faisons de l’auto-promotion !!! (Mais qu’elles sont malines les deux Nanas de Sweet Bazaar !)

Les entreprises de location de décoration se développent de plus en plus et  proposent une large sélection d’objets et de mobiliers. Il est donc maintenant très simple de faire le choix de louer plutôt que d’acheter.

Cela vous évitera la surconsommation d’éléments de décoration qui au final ne vous resserviront jamais, et que vous aurez certainement du mal à trouver ou remettre dans la boucle de l’économie circulaire.

(le bonus dans les entreprises plus spécialisées dans la décoration que le mobilier: certains des objets proposés ont, comme ceux du grenier de Tata Odette, un passé et une histoire… )

cloche en verre de décoration de mariage

cloche en verre de décoration de mariage

Fauteuils Emmanuelle de mariage en Gironde

Fauteuils Emmanuelle de mariage

Pour conclure : vous avez tout à fait le droit de questionner les différents prestataires avec qui vous souhaitez travailler. N’ayez pas peur de les sélectionner en fonction de leur capacité et envie de vous suivre dans votre projet engagé ! C’est aussi une aventure humaine !

Nous espérons que vous allez Dé-cul-pa-bi-li-ser, si vous vous autorisez quelques impers quant à votre application des principes de préservation environnementale, parfois lourds. Chaque petit geste est déjà un beau geste. On ne se marie qu’une fois (en théorie !), c’est l’occasion unique de s’autoriser quelques caprices sans pression.

on va se la jouer écrivain! => PREFACE (ok, intro…) par Les Cérémonie de Sissy

Back To Top
ultricies eleifend ipsum luctus Aliquam quis mi, neque. mattis ut risus.